LECON 8 : Comment parer l'échec ?

 

Lorsque votre adversaire attaque votre roi : ECHEC ! Rien ne l'y oblige,

mais souvent votre adversaire sera fier de l'annoncer.

 

Par exemple, les Noirs jouent Fou f8-b4 + (Le Fou en b4 attaque le Roi é1

et menace de le prendre au coup suivant) :

 

 

Comment parer cette menace ? Un échec DOIT être paré de suite !

Aucun autre coup n'est permis lorsque le Roi est en échec !

 

Vous avez souvent LE CHOIX ENTRE 3 FACONS. Avant de jouer sans

réfléchir, envisagez toujours ces 3 possibilités.

 

Pensez toujours bip (bouger, intercaler, prendre).

Votre adversaire a peut-être oublié une possibilité.

- bouger le Roi;

- intercaler un défenseur, soit un pion, soit une pièce, entre le Roi et la pièce attaquante.

- prendre la pièce ou le pion qui donne échec;

 

Les 3 possibilités existent sur le diagramme ci-dessus :

- bouger le Roi. Rf1, Rf2 ou Ré2, mais pas Rd2, car le Roi y est encore en prise.

- prendre la pièce. Il n'y a qu'une possibilité, à savoir Tg4xb4. L'aviez-vous vu ?

- intercaler un défenseur. Nous avons 4 défenseurs possibles que nous pourrions placer

sur la case ç3 : le pion ç2-ç3 ou le Cavalier b1-ç3 ou sur la case d2 : le Cavalier b1-d2,

le Fou ç1-d2 ou la Dame d1-d2 ?? Rien ne vous empêche d'intercaler le pion, le Cavalier,

le Fou ou encore la Dame. Mais ce serait insensé de perdre sa Dame ( 10 points),

quand il est possible de gagner le Fou ( 3 points) par Tg4xb4 sans rien donner en échange !