Chez les (très) jeunes, les retournements de situation sont toujours très fréquents. Il faut vraiment attendre le mat final avant de connaître le vainqueur. Un exemple dans la partie entre

Edouard Vigin - Amandine Dherinne (Ronde 2 du Championnat du Hainaut de la Jeunesse à Lessines, 8 octobre 2000)

1. é4 é5 2. Cf3 d6 3. d3 Cf6 4. Cç3 Fé7 5. d4 Cç6 6. Fé3 0-0 7. d5 Ca5

8. Fd3 ?

Plusieurs fois, les Blancs oublieront 9. b4 gagnant le Cavalier.

8. ... Fd7 9. Ré2 Ch5 10. Rd2 ç6 11. g3 ?

Plusieurs fois, les Blancs oublieront 11. Cxd5 dxé5 12. Dxh5 gagnant un pion.

11. ... b5 12. h4 Dç7 13. b4 Cb7 14. Tg1

Les Blancs préparent une attaque du roque, mais il y a mieux.

14. ... a5 15. a3 ç5 16. Ré2 çxb4 ?

16. ... ç4 gagne le Fou

17. axb4 axb4 ?

17. ... Dxç3 gagne le Cavalier.

18. Cxb5 Db8 19. Txa8 Dxa8 20. Rd2 Ca5 21. g4 Cf6 22. Df1

22. ... Fxb5 23. Cxb5 Cxé4+ =+

22. ...  Cb3+ 23. Ré2 Cç5 24. g5 Cg4 25. Dg2

Les Blancs sont tout à leur attaque du roque, mais ...

25. ... Da2 26. Ch2 Cxh2 27. g6

Ici, la position mérite un diagramme, car les Noirs n'ont pas vu le coup gagnant. Lequel ?

 

BOARD-GIF

 

27. ... f6 ?? 28. gxh7+ Rxh7 29. Dxg7 ¹  1-0