echecs-soignies-mons
Statuts du cercle Soignies-echecs

géolocalisation

Vous aimez les histoires ? 

       

« … Il était une fois un cercle d’échecs dont les statuts, rédigés avec
sagesse par les fondateurs, assuraient une prise de décisions démocratique
par tous les membres de l’assemblée générale. Ces statuts stipulaient les
droits et les devoirs de tous les membres, qu’ils soient simples membres
ou membres du comité composé de 11 membres. En ce temps-là, chaque mois,
le cercle accueillait un nouveau membre. Au cours du temps, trois membres
furent honorés d’un titre de président d’honneur Mr X, Mr Y et Mr Z. 

Les statuts furent modifiés une première fois pour accorder plus de droits
au comité, composé cette fois de 8 membres, et donc moins de droits aux
simples membres. Le comité se mit à imposer ses décisions à l’assemblée
générale, au lieu de les proposer. Pendant deux ans, chantages, mensonges,
flagorneries et fourberies se succédèrent, mais personne n’y prêta
attention ou n'y trouva à redire. Le cercle craignait par dessus tout de
perdre son comité. Les contestataires, plus avisés, partaient d’eux-mêmes
ou étaient suspendus, puis exclus, sous de faux prétextes inventés par un
comité réduit à un triumvirat. Ce triumvirat prenait toutes les décisions
sans respecter le quorum de présences requis par les statuts, mais qui
s’en préoccupait. Le dernier président d’honneur Mr Z fut ainsi
habilement harcelé et écarté.    

Les statuts furent modifiés une deuxième fois pour accorder encore plus de
droits aux membres du comité composé de 5 membres, le président, le
vice-président, le secrétaire, le trésorier et le directeur des tournois,
et pour diminuer d'autant les droits des simples membres. Le comité
décréta que le président Mr Z était le responsable de tous leurs maux et
élimina ainsi toute velléité d’opposition. Il s’adjoignit des mandataires
et/ou des collaborateurs qui pouvaient travailler bénévolement aux
organisations imposées par le comité, mais qui, eux, ne disposaient que
d’une voix consultative lors des réunions de comité.

En théorie et en apparence, cette composition du comité semblait correcte
et efficace d'autant plus que le nombre de membres chutait, 50% en deux
ans. En pratique, en bonne gouvernance et éthiquement parlant, elle était
aberrante, car ouverte à tous les abus !

Les décisions pouvaient maintenant se prendre à la majorité simple du
comité (3 membres) et être ensuite imposées à l’assemblée générale, car
les 4 membres du comité, plus les deux fils du président, étaient
suffisants pour obtenir la majorité simple de 6 membres lors d’une
assemblée générale de 10 membres. Si l’assemblée générale refusait de
voter une décision, le comité menaçait tout simplement de ne plus
s’occuper de rien. Il ne démissionnait pas, nuance ! La démocratie était
devenue la dictature d’une majorité factice.  

Il n'y a plus aucun contrepouvoir, plus aucune opposition. Le président
d’honneur Mr Z n’est jamais invité ni aux réunions de comité ni aux
assemblées générales. Les deux scrutateurs des comptes sont de grands
copains du trésorier. Le poste de secrétaire est rempli par le président
car il n’y a pas de candidat, paraît-il. L’arbitrage est assuré par le
président ou le trésorier.  Le directeur des tournois est le fils du
vice-président. Ni le président, ni le trésorier ni le vice-président ne
remettent en question les décisions du directeur des tournois. Les
communications sont filtrées, modérées et censurées grâce à un Règlement
d’Ordre Intérieur, un véritable petit livre rouge édicté par le soviet.
Les valves n’affichent plus grand chose. Le site internet n’est plus au
service du cercle, mais uniquement au service de la propagande du comité.
La revue fait l’éloge du comité et des membres qui pensent comme lui.

Plus grave, un seul membre du comité, à savoir le vice-président, avec
son  fils directeur des tournois, avec l’accord facile d’un seul 3ème
membre, soit le président, soit le trésorier, peut refuser immédiatement
une affiliation au cercle et/ou une candidature au comité. Ce refus sera
entériné à la prochaine assemblée générale sans coup férir, puisqu'aucun
membre ne peut s'y opposer. Selon son bon vouloir et sans aucun motif, le
vice-président peut également décider de mettre un membre en quarantaine
ou lui interdire la participation à un tournoi pourtant ouvert à tous. Le
président peut aussi provoquer un esclandre avec un spectateur et demander
à l'arbitre, le trésorier, d'éjecter ... le spectateur. 

Aux membres qui se demandent pourquoi l’arrivée de nouveaux affiliés ne
compense pas le départ d’affiliés, le vice-président répond que c’est
évidemment la faute du président d’honneur Mr Z qu’on ne voit plus.
Pourtant, en 24 ans, le vice-président a amené en tout et pour tout trois
membres au cercle, lui, son voisin et son fils, tandis que le président
d’honneur Mr Z en a amené, accueilli et coaché des dizaines, et notamment
le trésorier. Cherchez l’erreur ! ... ».  

Toute ressemblance avec un club existant est purement fortuite.


Dernière version (version 4)des statuts et règlement d'ordre intérieur
(au 4 septembre 2010, approuvés par 10 membres)

Rendez-vous sur le site officiel du cercle. Je me refuse de publier ces
documents qui ne respectent pas la liberté d'opinion et d'expression,
ainsi que les droits de la défense en cas de litige. 


Version 3 des statuts du Cercle Soignies-Echecs

 

      Article 1. - Le cercle de "SOIGNIES-ECHECS" a été fondé en 1976. Il est
affilié à la F.E.F.B. elle-même membre de la F.R.B.E.

Article 2. - Il a pour but l'étude, la pratique et la propagation du jeu
d'échecs; il met à la disposition de ses membres le matériel nécessaire et
les aide à se perfectionner par tous moyens en son pouvoir.

Article 3. - Le siège social est établi rue de la Station, 59 à 7060
Soignies. En cas d'indisponibilité provisoire du local, le comité ou le
président décide du lieu ou de la remise de l'activité du jour. Le comité
est compétent pour transférer le siège social par simple décision.

Article 4. - Les membres ont pour devoir de défendre la réputation du
cercle en participant à son activité et en soumettant au comité toutes les
suggestions qu'ils jugent utiles. Le comité peut créer un règlement
d'ordre intérieur.

Article 5. - Les cotisations, valables pour l'année, sont fixées par
l'assemblée générale et payables au plus tard à une date fixée par le
comité.

Article 6. - Le cercle est administré par un comité de 8 membres
(président, vice-président, trésorier, secrétaire, directeur de tournois,
le responsable interclubs, le délégué à la jeunesse et l’adjoint au
directeur de tournois), élus nominativement pour deux ans par l'assemblée
générale. Elle mandate également des membres pour l’exercice de fonctions
bien définies (matériel, bar, bibliothèque, site internet, revue, etc.) et
à durée déterminée (1 an par défaut). A défaut de nomination par
l’assemblée générale ou en cas de nécessité, le comité pourra solliciter
des membres pour remplir ces dernières fonctions jusqu’à la prochaine
assemblée générale. Les membres sortants sont rééligibles. Le comité
prépare les élections et accepte ou refuse à la majorité simple les
candidatures à soumettre à l'assemblée générale lors d'une réunion
préparatoire. En cas de parité des votes, la voix du président est
prépondérante.
Afin d'éviter un renouvellement complet, l'assemblée pourra prolonger des
mandats d'un an. La durée de mandat des postes à pourvoir sera indiquée
dans l'invitation pour l'assemblée générale. Le comité a tous les pouvoirs
hormis la fixation de la cotisation prévue par l'article 5 et les
attributions prévues à l'article 7.
Il pourra délibérer pour autant que la majorité des membres du comité soit
présente.

Article 7. - L'assemblée générale est convoquée au moins une fois par an
le premier samedi de septembre, une assemblée générale extraordinaire peut
être convoquée par simple décision du comité ou à la demande de 5 membres
au moins. Elle prend ses décisions à la majorité simple quel que soit le
nombre de membres présents; chaque membre en règle avec la trésorerie y a
droit de parole et de vote. Les membres mineurs peuvent se faire
représenter par un parent. Il peut être demandé le vote secret par un seul
membre de l'assemblée. Les candidatures spontanées lors de l'assemblée
générale, seront valables pour autant qu'aucun membre du comité ne s'y
oppose. En cas de parité des votes, la voix du président est prépondérante.

      L’assemblée générale a les attributions suivantes :
1. la modification des statuts ;
2. la nomination et la révocation des membres du comité ;
3. l’approbation des comptes ;
4. la dissolution du cercle ;
5. le recours à l'emprunt.

      Pour l'application du point 4, la dissolution du cercle, la majorité des
2/3 est requise.

Article 8. - Les retraits sur comptes ouverts au nom du cercle
"SOIGNIES-ECHECS" peuvent s'opérer par simple signature du président ou du
trésorier.

Article 9. - Les deux scrutateurs chargés de la vérification des comptes
du trésorier sont élus par l'assemblée générale. Un membre du comité ne
peut pas exercer cette fonction.
Ils sont chargés notamment de vérifier les comptes du trésorier et les
avoirs du cercle. Ils rédigent un rapport à l'attention du président (ou à
un autre membre du comité en cas d'indisponibilité) et de l'assemblée
générale. Sur la base de ce rapport, lors de l'assemblée générale, un vote
de décharge aura lieu ou non.

Article 10. - Les présents statuts peuvent être modifiés par une assemblée
générale convoquée au plus tard trente jours avant la date fixée pour sa
réunion. L'ordre du jour devra préciser l'article sujet à modification.
Pour se prononcer valablement sur une modification aux statuts,
l'assemblée générale devra représenter 50 % des membres en règle de
cotisation. Au cas où le quorum n'est pas atteint, une nouvelle assemblée
générale sera convoquée au plus tard trente jours après la date de la
première assemblée. Cette seconde assemblée pourra se prononcer
valablement sur des modifications aux statuts sans que le quorum de 50 %
soit nécessairement atteint. Toute modification des statuts sera en
vigueur dés l'approbation de l'assemblée sauf si une date spécifique est
déterminée dans l'article sujet à modification ou précisée par l'assemblée
délibérant valablement (quorum atteint ou 2ème assemblée se prononçant sur
le même sujet). Pour être valable toute modification des statuts devra
être approuvée par 50 % au moins des votes émis (les votes nuls et les
abstentions ne sont pas pris en considération). En cas de parité des
votes, la voix du président est prépondérante.
Un membre absent peut donner une procuration écrite pour le représenter
valablement à un autre membre. Toutefois aucun membre ne peut représenter
plus d'un membre.

Article 11. - Lors de l'assemblée générale, un vote de décharge aura lieu
vis-à-vis de la gestion du comité. Ce vote aura lieu pour l'ensemble du
comité.

      Les premiers statuts ont été approuvés par l'assemblée générale tenue au
local, rue Chanoine Scarmure 15 à Soignies, le samedi 10 janvier 1981. Les
membres du comité étaient: Michel LEGRAND, président, Emile DEBAISIEUX,
secrétaire Jean COPPENS, trésorier, Marcel SOHET, directeur des tournois,
Jean-Claude GILLES, Yvan PAGE, Eric POIVRE, Jacques ASSEZ. Une
modification a eu lieu en 1999 sous la présidence d'Henri-Jean André
(mandat des membres du comité à deux ans au lieu d'un) et lors de
l'assemblée extraordinaire du samedi 5 janvier 2008 tenue au local, rue de
la Station, 59 à 7060 Soignies (modification des articles 1, 3, 5, 6, 7
,9, 10 et ajout de l'article 11).

Versions 1 et 2 des statuts du Cercle Soignies-Echecs

Article 2. - Il a pour but l'étude, la pratique et la propagation du jeu
d'échecs; il met à la disposition de ses membres le matériel nécessaire et
les aide à se perfectionner par tous moyens en son pouvoir.

Article 6. - Le cercle est administré par un comité de 5 membres au moins,
élus nominativement pour un an par l'assemblée générale.

Article 9. - Les deux scrutateurs chargés de la vérification des comptes
du trésorier sont élus par l'assemblée générale. Un membre du comité ne
peut pas exercer cette fonction.

Emile DEBAISIEUX, secrétaire
Jean-Claude GILLES      Yvan PAGE        Eric POIVRE      Jacques ASSEZ